Les astuces pour voyager agréablement et à petit prix au Costa Rica

Rien que l’évocation du nom Costa Rica incite au voyage. Tout dans ce pays donne envie d’y entreprendre une escapade, que ce soient les parcs naturels, la gastronomie ou encore la culture. Cela dit, se rendre dans cette contrée aux mille merveilles n’est pas accessible à tous. Il faut souvent économiser pendant plusieurs mois pour avoir ce privilège. Toutefois, en préparant minutieusement leurs vacances et en se renseignant bien sur la contrée, les touristes auront la chance d’y aller à petit prix.

costa-rica-travel

Quand partir au Costa Rica ?

Les meilleures solutions pour bénéficier d’un rabais sur les billets d’avion et le prix des hébergements, c’est faire un séjour au Costa Rica en basse saison. Cette dernière s’étend de mai à novembre.Au cours de ces moins, les touristes sont rares en raison des pluies torrentielles locales. La plupart d’entre eux préfèrent entreprendre leur expédition durant la saison sèche, entre décembre et avril. En effet, pendant la saison humide et particulièrement de septembre à octobre, les sentiers ne sont pas toujours praticables à cause de la boue.

Le moyen de transport

Pour ce qui est du déplacement, il n’y a rien de plus pratique que de louer une voiture afin de profiter pleinement d’un séjour au Costa Rica. De préférence, il est conseillé d’opter pour un 4×4. Ce véhicule sera idéal pour parcourir les routes embouées locales lors de la saison humide. En ce qui concerne le tarif de location, il faut toujours demander ce qu’il comprend avant la réservation. Souvent, les prestataires proposent la voiture sans l’assurance. Pourtant, cette dernière est obligatoire au Costa Rica.

À titre indicatif, le budget de la location d’un 4×4 s’élève aux environs de 50 $ par jour. Mis à part cela, le bus est une bonne solution de déplacement pour ceux qui veulent se passer des formalités et des démarches à suivre pour louer un véhicule. Cela dit, il est un peu plus lent et offre moins de liberté par rapport à l’itinéraire à suivre. Pour ce qui est du prix, le trajet le plus long, en partant de San José, coût moins de 25 $.

La nourriture

Mis à part le moyen de déplacement, la nourriture prend une part importante dans le budget d’un séjour au Costa Rica. Donc, il serait judicieux de réduire son prix pour faire des économies. À titre information, préparer ses repas soit même peut s’avérer assez onéreux. Les ingrédients achetés dans les supermarchés locaux sont relativement chers. Pour manger à petit prix, les bourlingueurs sont invités à se rendre dans les sodas. Il s’agit de cantines proposant des plats copieux à prix abordable.

59526f837312d672444ce691_Tamal-1

En plus, au menu, il y a toujours des spécialités du pays. Ce sera une aubaine pour goûter à la cuisine costaricienne. Côté prix, à peine 10 $ suffit pour être rassasié. De temps en temps, les touristes peuvent se permettre de dîner au restaurant. Voyager malin ne veut pas dire faire une expédition en se privant de tout. Le prix d’un menu (sans vin ni dessert) s’élève aux environs de 12 $ dans ces établissements. Pour le goûter, les globe-trotters trouveront sans peine des encas à 1 $ dans les boulangeries.