Visiter Rome sans les touristes : sortez des sentiers battus !

Ville d’art par excellence, Rome la belle cité antique offre bien des surprises. Architecture à couper le souffle, fresques remarquables, ou encore ruines évoquant une puissance passée, partez à la découverte de ses trésors mais sans ses touristes. Car si la capitale de l’Italie demeure très fréquentée, il est toutefois possible de sortir des sentiers battus.

L’astuce n°1 pour éviter les touristes

Afin d’éviter la foule, vous pouvez opter pour un pass visite Rome.

Ces pass présentent avant tout l’avantage d’être des billets coupe-file , il est judicieux de bien savoir à l’avance quels sont les monuments que vous souhaitez visiter. Ils vous feront gagner du temps (précieux pour un court séjour), en ne payant qu’une seule fois le pass, ensuite vous serez tranquille. Il est même possible d’inclure vos titres de transports en commun dans certains pass. Seulement dilemme, comment choisir celui qui vous conviendra le mieux parmi la multitude existante ? 

Afin d’établir un comparatif des pass de rome, il convient de connaître votre budget et la durée de votre séjour, puisqu’ils détermineront la meilleure option. Le Roma pass est intéressant pour les durées courtes et les petits budgets, et il existe en version 48h ou 72h. Attention, si vous avez prévu la visite du Vatican, sachez qu’elle n’est pas incluse dans ces pass mais offre des trajets illimités en transport en commun, et des entrées pour le château Saint-Ange, le musée du Capitole et le Colisée.

L’Omnia card regroupe tous les avantages du Roma pass mais avec un précieux sésame en plus : le billet coupe-file pour le Vatican. Bien entendu, son tarif est plus élevé, mais justifié par l’accès au Vatican, l’un des endroits les plus populaires de la cité. Il est vivement conseillé de prendre des pass, surtout si vous ne passez que trois ou quatre jours à Rome.

S’aventurer plus loin

Il est toujours ennuyeux de se retrouver au milieu des touristes, et ils sont nombreux dans la ville éternelle ! Bien entendu, tout le monde veut voir ses merveilles, mais si vous vous aventuriez un peu plus loin ? Si vous aimez marcher, ou faire du vélo, n’hésitez pas à arpenter la via Appia Antica. La plus grande voie romaine est bordée de champs mais aussi de vestiges. Le cours du temps s’arrête et vous entraîne dans l’Histoire.

Le long de cette voie, vous croiserez notamment des catacombes, la Basilique Saint-Sébastien-hors-les-Murs et ses fresques. 

Rome n’est pas seulement une merveille antique, pourquoi ne pas creuser une autre facette, plus contemporaine, en découvrant par exemple la ville de Mussolini entre le quartier de l’Exposition Universelle de Rome et ceux plus populaires.

Choisir ses temps de visite

Afin de visiter la belle capitale plus tranquillement, il est préférable d’éviter de partir pendant la haute saison (de novembre à avril). Partir pendant un week-end prolongé est tentant, mais faites attention qu’il n’ait pas de lien avec les fêtes religieuses, n’oubliez pas que vous êtes dans la ville du Vatican !

Si vous avez le choix, n’hésitez pas à visiter en semaine, vous profiterez davantage. Prévoyez aussi de décaler votre pause déjeuner, afin d’accéder aux monuments aux heures un peu plus creuses. Optez pour les bons créneaux horaires vous fera gagner beaucoup de temps, par exemple il y a souvent moins de monde en fin de journée alors que l’affluence du matin est très importante et cela dans tous les lieux prisés.

Rome recèle bien des trésors, mais pour bien profiter de son séjour, il faut être un voyageur malin, des astuces simples et des endroits moins fréquentés permettent ainsi de s’éloigner du flux touristique.